Publié par Laisser un commentaire

TRICOT ~ {Test} Châle Blanquefort – Mathieu Arnold

Bonjour!
Je reviens pour vous parler d’un test que je viens de finir et qui n’était pas secret : le châle Blanquefort de Mathieu Arnold.
Je remercie au passage Mathieu pour sa confiance et ses patrons qui sortent un peu de l’ordinaire de l’offre en patrons tricot !
C’est donc un châle rectangulaire à 2 couleurs tricoté en fil fingering (400m pour 100gr environ), j’ai choisi 2 jolis écheveaux de mon stock, un écheveau de Triskelion Yarns en qualité Ellen Sock (Superwash Bluefaced Leicester 110gr 390m) en coloris Wade qui est un magnifique bleu nuit (merciiii Corrine!) et un écheveau d’Arco Iris Yarns en qualité Dr Wool (Mérinos Superwash 100gr 400m) en coloris Ephémère LA1, un très beau vert avec des tâches du même bleu nuit et du rouille.
J’ai tricoté le modèle en un mois environ en alternance avec un autre tricot.
J’ai choisi de tricoter en aiguilles 3.5 (la taille préconisée est 3.75) je n’avais pas le bon échantillon et mon châle mesure 1m70 par 40cm contre une taille prévue de 1m90 par 40cm, ce qui n’est pas du tout gênant à mes yeux.
Mathieu vous propose des façons d’agrandir ou de réduire le châle dans le patron!
Pour ce qui est de mon expérience, je n’ai rien de négatif à dire, Mathieu a été ultra réactif sur les erreurs ou incompréhensions relevées durant le test, le patron est vraiment bien fait, les points techniques bien expliqués, je n’ai eu aucune difficulté malgré des nouveautés (la création d’un i cord au départ, le point du châle et le grafting les doigts dans le nez!)
Et pourtant j’ai tricoté le test en anglais et c’est le 3ème patron en anglais que je tricote autant vous dire que c’est facile!!
C’est un modèle que j’ai apprécié tricoter et qui pourra convenir à un(e) débutant(e) confirmé(e) mais pas un modèle zéro cerveau, j’ai du lire mes explications tout le long (mémoire de poisson rouge XD )
Et pour tout vous dire, ma meilleure amie est venue nous rendre visite et a vu le châle qui lui a tapé dans l’œil, ce sera donc son cadeau de Noël ♥
 
Place aux photos!


dav



Fallait bien que je fasse l’andouille non??!

 
 

Publié par Laisser un commentaire

TRICOT ~ {Plus un Zest KAL} Zest Of – NCL Knits

Bonjour!

 

Aujourd’hui c’est d’un pull dont je vais vous parler, un pull tricoté en 15jours ce qui est un record pour moi!

Autant vous dire que j’ai aimé le faire et que j’aime le porter 🙂

C’est donc le Pull Zest Of de NCL Knits (6,90€ sur Ravelry) qui est à l’honneur dans cet article que j’ai tricoté en taille M.

J’ai choisi une laine que je voulais tester depuis un petit moment, de la Gilliatt de De Rerum Natura qui m’a coûté 53€ (hors envoi) les 500gr ce qui est plutôt raisonnable compte tenu de la qualité de cette laine!

Option deux couleurs pour ma part, Lagon pour le haut et Fusain pour le bas.

Après un premier échantillon en 4 qui ne collait pas et qui était trop aéré j’en ai fait un second en 3.75 qui collait au nombre de mailles souhaité!

C’est un pull qui se commence par le haut avec un montage provisoire au crochet et qui est fait tout en point de riz brisé. En rond c’est assez simple un rang sur deux est tout à l’endroit!

Au départ après le montage provisoire ce sont des allers retours puis au moment de joindre il y a un nouveau montage provisoire pour le devant.

J’ai trouvé que la vidéo de Knitspirit (j’aime beaucoup sa façon d expliquer et je me sers très souvent de ses tutos!) sur le sujet et je ne me suis servie que de celle là! Montage provisoire au crochet | Knitspirit.

Pour le corps les doigts dans le nez ou presque j’ai fait une erreur dans le dos, j’ai décalé le motif à un apéro tricot et zut flûte je ne l’ai pas détricoté, par flemme et aussi parce que bon les défauts de mes vêtements faits main ne me gênent pas plus que ça, regardez donc les finitions de ce que l’on trouve dans le commerce… no comment!

Pour la fin du corps de ce pull j’ai choisi la variante proposée pour séparer le devant et le dos et j’ai choisi de faire des côtes 1/1 assez longues et plus longues dans le dos.

Au moment de reprendre les mailles des manches (pas d’indication de la part de Nadia Crétin Lechenne) j’ai préféré relever des mailles à l emmanchure, 6 pour chaque manche que j’ai résorbé sur les quelques rangs qui suivaient, au pire j’ai eu un léger décalage dans le motif mais j’avais bien compris le fonctionnement donc pas de problème.

J’ai tricoté les manches en 4 en aiguilles 30cm car je tricote plus lâche sur des petits diamètres et ce fût un peu laborieux, petit diamètre et grosse laine m’ont fait mal aux mains alors j’alternais avec un autre tricot!

Pour rappeler les côtes du corps j’ai fait des côtes 1/1 assez longues en 3.75 sur les poignets et mes manches sont plutôt longues ce que j’apprécie beaucoup et je peux retourner les côtes si j’ai besoin d’avoir mains et poignets plus libres.

Le seul “souci” rencontré est que je ne sais pour quelle raison mon pull est un peu grand mais pas non plus immense (et j’apprécie bien cette aisance !) et au moment de m’occuper de mon encolure, misère, elle était vraiment immense elle pour le coup!

Je dis toujours “Pas de solutions, pas de problèmes! (vive les Shadoks!) qu’à cela ne tienne, j’ai décidé de faire des grandes côtes 1/1 encore pour le rappel. J’ai fait quelques rangs en 3.75, pris mes 3.5 fait quelques diminutions dans le dos (j’avais une seule crainte: que ça baille!) et quelques rangs avant de rabattre.

Et e voilà avec un pull parfait, confortable, casual mais pas négligé!

Au lavage la laine a pas mal déteint (pour les deux coloris) et je l’ai très vite essoré pour éviter que le fusain n empiète sur le lagon!

J’ai tiré un tout petit peu en hauteur pour tenter d’allonger un peu le pull et cette laine ne bouge que très peu au blocage ce qui est plutôt appréciable à mon goût.

Le bourrelet qui se forme au niveau du raglan m’avait été mentionné par une tricopine qui m’avait suggéré de modifier le raglan mais n’étant pas une spécialiste et appréciant la forme du raglan j’ai choisi de ne pas le modifier, au final cela ne me gêne pas mais j’imagine aisément que certaines puissent trouver cela disgracieux.

Je suis très contente d’avoir choisi et si vite fini ce modèle que j’ai eu plaisir à porter plusieurs fois déjà depuis qu’il est sec!

Pour ce qui est de la laine, aucun souci de grattouille pour moi, elle est sèche à l achat et s’assouplit pas mal a lavage.

Et enfin je ne conseille pas ce pull pour une grande débutante, plusieurs points techniques qui peuvent éventuellement mettre en difficulté. Mais ce n’est pas un projet difficile ceci étant 🙂

Tu la vois l’énorme boulette ?! ^^

Les côtes 1/1 c’est la vie XD
Je l’aiiiiiime !!

 

La vidéo dédiée sur ma chaîne YouTube: MarJeEva

 

Publié par Un commentaire

TRICOT~ Pull Poncho Winter Wine – Paule TB – Urso Yarn Co

Bonjour!
Aujourd’hui je vous parle d’une pièce tricotée qui est un graal pour moi (et probablement pour beaucoup de tricoteuses ^^) à savoir le Pull Poncho Winter Wine qui est la version hiver, le modèle existe en version automne que j’ai testée en taille enfant et qui m’a donc donné très envie de le faire pour moi!

Le pull poncho Winter Wine est le vêtement hivernal par excellence. Imaginez l’enfant parfait du pull de Nöel, d’une couverture réconfortante, et d’un châle en fausse brioche….Voilà.
Une longue (et plaisante!) charte de jacquard, une construction du haut en bas, le doudou et confort d’un fil mohair font de ce pull un projet luxueux et très fun à tricoter. Fouillez votre “stash”, allez voir à votre Lainerie préférée et commencez votre pull poncho au bord du feu. Il ne manque plus qu’un bon chocolat chaud, ou un petit verre de vin!
La charte de jacquard est différente pour les tailles enfant et adulte.

Je vous préviens tout de suite, cet article sera une ôde à Paule la designeuse du modèle et la teinturière dont j’ai tricoté la laine! Je n’ai pas d’intérêt ni de commission 😉  il faut juste clamer haut et fort que Paule est quelqu’un de vraiment sympa, super douée et très marrante ce qui ne gâche rien!!
Je vous mets tous les liens où la retrouver tout de suite ^^
Sur Facebook : Paule T.B. Sur Instagram: Paule  T.B. Sur Ravelry: Paule T.B.
Et sa marque de laines teintes à la main Urso Yarn Co , elle propose plusieurs bases bien sympathiques et je peux dire que sa base Rêverie n’est pas d’une douceur de dingue (ne gratte pas non plus!! ) mais est un régal à tricoter et gonfle et devient bien moelleuse sans se détendre au lavage.
J’ai commencé mon pull le 13 décembre mais je n’ai tricoté que le col et ai attaqué la grille de jacquard (100 rangs sur une belle ampleur tout de même!) le 1er janvier et j’ai ensuite mis un peu plus d’un mois pour le finir. J’ai tricoté d’autres projets en même temps au départ donc j’aurai pu mettre moins de temps.
C’est après avoir dit à Paule que j’aimerai bien faire la version hiver (dès qu’elle a mis le dessin sur Instagram!) qu’elle m’a dit qu’elle me l’offrait et j’ai donc décidé de tricoter le modèle avec ses laines en base Rêverie 80% merino superwash organic 20% nylon.

La couleur principale est un beau gris nuancé avec des tâches qui reprennent la couleur cheval pourpre : Nocturne
Le fond du jacquard est un blanc gris avec des tâches gris foncé : Flocon
La couleur du contraste du jacquard est un lie de vin tirant sur le violacé par endroit : Cheval Pourpre

J’ai eu très peur de ne pas avoir assez de Flocon pour finir mon jacquard mais j’ai pu finir la grille sans encombre mais j’ai du me creuser la tête pour savoir ce que j’allais faire pour les poignets qui sont normalement tricotés avec le coloris de fond du jacquard. J’ai finalement jeté mon dévolu sur un écheveau de Crystal de Hedgehog Fibers en qualité Sock Yarn (90% merino 10% nylon) trouvé dans la jolie boutique 34 oct à Montfort l’Amaury suite au tricothé organisé par Magdalena.
Pour tricoter le jacquard j’utilise la méthode d’un fil dans chaque main et j’enroule le fil sur la main droite de la même façon qu’à gauche (en continentale).
J’ai testé les petits outils pour avoir les fils dans la même main mais j’aime vraiment la danse de mes mains avec l’autre méthode donc je reste sur celle ci.
Le corps du pull est tricoté en double avec un fil de mohair.
J’ai choisi après moult déboires (un coup trop foncé un coup trop clair!) un fil kid mohair et soie (oui une tuerie de douceur ^^) chez Arco Iris Yarn , coloris Cendres, je ne peux que vous conseiller d’acheter chez Ludi qui teint à la main également et qui est en plus d’être adorable est une Lucky Luke de l’envoi!
Vous êtes toujours là?!
Pour l’expérience de tricot et bien ce fût un régal, j’ai une erreur sur un rang au milieu de mon jacquard en cherchant on voit bien où mais sincèrement ça ne m’embête pas du tout c’est un pull fait main et donc pas parfait et c’est très bien comme ça!
J’ai tricoté avec mes aiguilles Hiya Hiya dans les tailles préconisées, 3 pour les côtes et 3.75 pour le jacquard et le corps.
La grille est très simple à suivre si je dois chipoter elle est un peu petite mais c’est vraiment pour chercher la petite bête!
Pour éviter les erreurs au maximum j’ai mis des anneaux marqueurs entre chaque répétition de motifs ce qui a donné à mon pull des airs de sapin de Noël et en a fait rire plus d’un(e)s sur Instagram et YouTube 😉
L’expérience de test avec Paule a aussi été très agréable elle est attentive, à l’écoute et vraiment disponible pour aider autant qu’elle peut. Autant vous dire que c’est vraiment très plaisant!
Et puis elle m’a rassurée directement et j’ai pu me détendre pour faire mes premiers jacquards.
Evidemment au départ ça n’a pas été l’évidence même mais moyennant quelques vidéos (celles de Magdalena sont très biens d’ailleurs Triple L de Mag ) et des rangs de tricot j’ai réussi!
Je dois dire que le fait d’aimer le processus de tricot d’un jacquard m’a aidée à apprendre plus vite et je ne sais pas encore grand chose!
J’ai découvert également le jacquard à trois couleurs sur les quelques derniers rangs de la grille et je dois avouer que ça m’a pris un temps fou pour les trois rangs à trois couleurs.
J’avais bien lu et entendu dire que deux couleurs c’est super facile, et en effet une fois qu’on gère bien la tension c’est finger in the nose! Mais trois couleurs c’est une toute autre histoire!
Je ne pouvais plus tricoter avec un fil dans chaque main alors je mettais à droite le fil qui avait le plus de mailles dans le rang et les autres dans la main gauche. J’ai vaincu moyennant beaucoup de temps et je ne suis pas prête à me lancer sur un jacquard avec plus de rangs à trois couleurs!!
Car si j’adore le processus à deux couleurs j’ai vraiment trouvé les rangs à trois couleurs très fastidieux.
Une fois la grille terminée j’ai pu tricoté à fond les ballons avec du jersey en rond jusqu’à la fin puis le temps des manches.
Pour ce qui est des manches j’ai utilisé des aiguilles Addi 30cm en 3.75 et des Hiya Hiya 30cm en 3 pour les côtes, j’aime beaucoup ces dernières qui sont un peu coudées mais j’apprécie aussi les Addi que je trouve cependant un peu lourdes pour de si petites aiguilles.
J’ai eu une révélation (ou une fulgurance ou un éclair de lucidité, rayez la mention inutile!) sur le fait que je tricote clairement plus serré en circulaire sur un petit diamètre et il faudra que j’en tienne donc compte pour les prochains tricots, sur ce modèle ce n’est vraiment pas ennuyeux!
Normalement ce sont des manches 7/8ème mais je voulais en faire des longues et j’aimais mieux des poignets plus serrés, j’ai donc fait plus de diminutions que prévu au même rythme et j’ai réduit l’ampleur des poignets de 6 mailles.
J’avais un peu peur de ces beaux poignets en côtes perlées car Paule et Caro avaient trouvé que c’était vraiment très long.
Mais que nenni! J’ai adoré les tricoter c’est vraiment un point que j’aime beaucoup, j’envisage d’ailleurs de m’en faire un bonnet… et peut être de vous en faire un tuto vidéo si ça vous tente!
Pour le rabattage j’ai fait exactement comme je fais d’habitude et c’est impeccable.
L’étape du lavage s’est déroulée sans aucun problème, j’ai seulement évité soigneusement de suspendre mon pull gorgé d’eau en l’air, j’ai bien pris soin d’enlever l’eau avec la technique du rouleau de serviettes :p et je l’ai posé à plat pour qu’il sèche sans tirer.
J’ai été vraiment agréablement surprise du comportement de la laine une fois lavée. Elle a bien gonflé, elle a pris sa place dans le jacquard là où j’avais des mailles un peu lâches qui laissaient entrapercevoir la trame des fils du dessous. Elle s’est également bien assouplie pour devenir toute moelleuse!
En conclusion j’ai une pull très beau que je n’aurai jamais acheté dans le commerce et mes réserves sur la forme sont totalement envolées. J’en prendrai grand soin car outre la valeur sentimentale, c’est une pièce dans laquelle j’ai mis pas mal d’euros et je suis tellement convaincue par la laine de Paule que je commanderai à nouveau avec un plaisir non dissimulé! Et j’ai même fait le test de le porter avec un manteau, il remonte certes (à cause de la forme) mais ce n’est pas gênant une fois habillée. Je suis plutôt petite (1m58) et le pull m’arrive sous les fesses mais pour l’avoir déjà porté plusieurs fois dans la semaine je peux dire que ça ne me gêne pas du tout.
Mais je peux aisément comprendre pourquoi la forme plus le jacquard pourrait en rebuter certaines, il est vrai que lorsque l’on a un petit bourrelet au niveau du ventre, une poitrine oppulente et des hanches de femmes (je cumule les trois bien entendu 😉 comme dirait Cécile (Que font mes mains) j’ai un corps de rêve, enfin un corps d’humaine normale mais ceci est un autre débat ^^ la forme ne fait pas paraître plus mince mais pour ma part ce n’est pas ce que je recherche dans un vêtement.
Une belle histoire laineuse en somme pour moi à tous les niveaux!
La vidéo dédiée sur ma chaîne YouTube: Pull Poncho Winter Wine | Paule T.B. ~ Urso Yarn Co
Pour rappel la version test du Pull Poncho Pumpkin Spice tricoté pour ma poulette 🙂

Le test en taille enfant du Pull Poncho Pumpkin Spice


En cours de tricot!

Mes jolis anneaux marqueurs moutons “Effets de matières” offerts par super Charlotte (princess_clarinet sur Instagram)

L’erreur!

Le fil merino/nylon et le fil kid mohair/soie !! Perfect match!


Si je ne fais pas l’andouille ce n’est pas moi non?!

Tu la vois la fille heureuse de son pull?!

Pas de soucis de place dans mon pull!! Le super doudou confortable!

Je suis définitivement fan de ces motifs!!

Publié par Laisser un commentaire

COUTURE ~ {TEST} Veste Natacha – Urban Fairy Patterns

Bonjour!

A peine en retard pour vous parler du test effectué sur le patron Natacha, dernier né de la marque Urban Fairy Patterns.

Natacha est un gilet court ou long assez large pour le porter au-dessus de vos pulls d’hiver. Sa coupe loose apportera de la douceur à vos styles féminins : associez-le à une robe ou une jupe féminine pour un ensemble équilibré.
Le patron est prévu pour une maille, aucun pourcentage d’élasticité n’est nécessaire car l’aisance est grande. En version longue, il sera plus joli avec un lainage léger, en version courte, vous pouvez le coudre dans un jersey plus épais comme une maille Milano.
Un tissu chaîne et trame est également envisageable : Natacha peut se transformer en gilet ample et léger pour l’été, réalisez-le alors dans une soie ou une viscose et modifiez la finition des bords par un biais.

Elsa avait besoin que le test soit réalisé très rapidement, je suis donc allée chercher des molletons à Toto Tissus et je n’ai pas trouvé exactement ce que j’avais en tête !

J’ai choisi un molleton à flex pailleté violine intérieur doudou rose et un molleton matelassé blanc (potentiel robe de chambre / peignoir / veste de bourge / kimono rayez la/les mention(s) inutile(s) :p ).

Et zou j’ai cousu une version courte et une version longue à grandes poches.
Entièrement montées à l’Ovation (surjeuteuse et recouvreuse) exception faite de la surpiqûre des poches de la version longue.

La seule fantaisie sur la version longue aura été la chaînette du point de recouvrement sur l’endroit avec un fil mousse argenté 😉

Pas de difficulté particulière, c'est un patron très versatile qui pourra être réalisé par une débutante. Cette veste se réalisera entièrement à la machine à coudre moyennant une aiguille stretch ou jersey.

Et ce que j’aime particulièrement avec Elsa c’est le cahier technique qui vous permettra d’adapter ses patrons en fonction de votre stature sans avoir besoin de chercher partout sur le net!

La séance photo a été laborieuse et vous avez donc droit à mes plus belles “tronches de cake” mais voilà il faut accepter parfois que tout ne se déroule pas comme on l’avait souhaité et faire avec!

J’aime ma veste hein!!
Non vraiment je l’aime!
Malgré les potentiels cités au dessus je l’aime bien !
Chaînette fil mousse argenté
Grande poche surpiquée
Jeanine adooooore sa veste ^^